Centre conventionné par les organismes sociaux
6 avenue des Frères Tardy, 38500 Voiron
Spécialiste de l’appareillage sur-mesure dans les domaines  de la chirurgie-rhumatologie-rééducation
Centre d’Orthopédie Lionel Guillaud, 6 avenue des Frères Tardy, 38500 Voiron
3 4 5 6 9 10 11 12 13 14
Mentions légales

- Pied plat

- Pied creux

8 1
Le pied plat Le pied plat est caractérisé par un affaissement de la voûte plantaire avec disparition de l’arche interne du pied. Ce phénomène s’accompagne habituellement d’un certain degré de pronation ou de torsion du pied vers l’extérieur. Certains parents s’inquiètent des pieds de leur poupon. Sachez que le pied plat chez le jeune enfant est tout à fait normal car la voûte plantaire commence à se former uniquement lorsque le nourrisson commence à se tenir debout.  Le pied plat congénital serait causé par une insuffisance musculaire et ligamentaire du pied qui ne permettrait pas à la voûte plantaire de se développer normalement. Le pied plat acquis provient d’une déformation du pied dans laquelle la position des os les uns par rapport aux autres a été modifiée. Plusieurs facteurs peuvent entraîner l’affaissement du pied, dont des perturbations fonctionnelles (instabilité de la cheville en pronation, dysfonction du jambier postérieur, inégalité des membres inférieurs), une affection dégénérative ou inflammatoire des articulations tarsiennes (arthrose, polyarthrite rhumatoïde), le vieillissement et l’activité physique. Le pied plat acquis peut également résulter d’un traumatisme, tel une déchirure des ligaments, ou encore d’une fracture. Le pied plat peut occasionner des symptômes douloureux le long de la voûte plantaire ou derrière l’os intérieur de l’articulation de la cheville. Souvent liées à un excès de poids ou à une mauvaise biomécanique, les douleurs peuvent se manifester pendant la marche ou en position debout. D’autres symptômes, tels une démarche en abduction (les pieds vers l’extérieur), une boiterie ou une déviation du talon vers l’extérieur (pronation), peuvent être présents. Dans la plupart du temps les pieds plats ne causent pas de douleur. L’instabilité en pronation qui l’accompagne est souvent responsable de bien des maux cependant. Plusieurs pathologies au niveau des membres inférieurs sont liées au pied plat : oignons, callosités, fasciites plantaires, problèmes de chevilles, de périostite tibiale, de genoux, de hanches et même de dos Le pied creux Le pied creux est caractérisé par l’accentuation exagérée de la voûte plantaire, correspondant à l’augmentation de hauteur des arches longitudinales du pied. Il s’y ajoute fréquemment d’autres anomalies telles que la griffe des orteils, une désaxation de l’arrière-pied et une torsion hélicoïdale du pied qui entraîne un trouble de torsion du membre inférieur. Les pieds creux modérés sont relativement communs et souvent bien tolérés. Les signes et symptômes du pied creux sont multiples et s’accentuent en fonction de la sévérité et avec l’âge. Les pieds creux sont principalement d’origine neurologique. On les reconnaît par leur convexité plus ou moins extrême selon leur gravité, par la griffe des orteils et aussi par le fait qu’ils s’accentuent et s’aggravent avec le temps. On retrouve le pied creux d’origine neurologique dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth, les séquelles d’infirmité motrice cérébrale, les maladies neuromusculaires, et les dysraphismes spinaux (spina-bifida).
2 8 7
Centre d’orthopédie  Lionel Guillaud
Lionel Guillaud Diplôme d'État Orthésiste Orthopédiste Podologiste Diplôme d'Ostéopathie Énergétique Formation supplémentaire  en ostéopathie crânienne et pédiatrique

Centre d’orthopédie à Voiron

Lionel Guillaud
04 57 20 01 83
Accueil
Orthèse/Attelle main
Orthèse pied / Semelle orhtopédique
Contact/Plan
Partenaires
Semelles orthopédiques 3
04 57 20 01 83
Sur rendez-vous uniquement

- Pied plat

- Pied creux

Le pied plat Le pied plat est caractérisé par un affaissement de la voûte plantaire avec disparition de l’arche interne du pied. Ce phénomène s’accompagne habituellement d’un certain degré de pronation ou de torsion du pied vers l’extérieur. Certains parents s’inquiètent des pieds de leur poupon. Sachez que le pied plat chez le jeune enfant est tout à fait normal car la voûte plantaire commence à se former uniquement lorsque le nourrisson commence à se tenir debout.  Le pied plat congénital serait causé par une insuffisance musculaire et ligamentaire du pied qui ne permettrait pas à la voûte plantaire de se développer normalement. Le pied plat acquis provient d’une déformation du pied dans laquelle la position des os les uns par rapport aux autres a été modifiée. Plusieurs facteurs peuvent entraîner l’affaissement du pied, dont des perturbations fonctionnelles (instabilité de la cheville en pronation, dysfonction du jambier postérieur, inégalité des membres inférieurs), une affection dégénérative ou inflammatoire des articulations tarsiennes (arthrose, polyarthrite rhumatoïde), le vieillissement et l’activité physique. Le pied plat acquis peut également résulter d’un traumatisme, tel une déchirure des ligaments, ou encore d’une fracture. Le pied plat peut occasionner des symptômes douloureux le long de la voûte plantaire ou derrière l’os intérieur de l’articulation de la cheville. Souvent liées à un excès de poids ou à une mauvaise biomécanique, les douleurs peuvent se manifester pendant la marche ou en position debout. D’autres symptômes, tels une démarche en abduction (les pieds vers l’extérieur), une boiterie ou une déviation du talon vers l’extérieur (pronation), peuvent être présents. Dans la plupart du temps les pieds plats ne causent pas de douleur. L’instabilité en pronation qui l’accompagne est souvent responsable de bien des maux cependant. Plusieurs pathologies au niveau des membres inférieurs sont liées au pied plat : oignons, callosités, fasciites plantaires, problèmes de chevilles, de périostite tibiale, de genoux, de hanches et même de dos Le pied creux Le pied creux est caractérisé par l’accentuation exagérée de la voûte plantaire, correspondant à l’augmentation de hauteur des arches longitudinales du pied. Il s’y ajoute fréquemment d’autres anomalies telles que la griffe des orteils, une désaxation de l’arrière-pied et une torsion hélicoïdale du pied qui entraîne un trouble de torsion du membre inférieur. Les pieds creux modérés sont relativement communs et souvent bien tolérés. Les signes et symptômes du pied creux sont multiples et s’accentuent en fonction de la sévérité et avec l’âge. Les pieds creux sont principalement d’origine neurologique. On les reconnaît par leur convexité plus ou moins extrême selon leur gravité, par la griffe des orteils et aussi par le fait qu’ils s’accentuent et s’aggravent avec le temps. On retrouve le pied creux d’origine neurologique dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth, les séquelles d’infirmité motrice cérébrale, les maladies neuromusculaires, et les dysraphismes spinaux (spina-bifida).
3 4 5 6 9 10 11 12 13 14 1 2 8 7
Spécialiste de l’appareillage sur-mesure dans les domaines  de la chirurgie-rhumatologie-rééducation
Tél. : 04 57 20 01 83
Sur rendez-vous uniquement
Centre d’orthopédie  Lionel Guillaud
Centre d’Orthopédie Lionel Guillaud 6 avenue des Frères Tardy, 38500 Voiron
04 57 20 01 83