Centre conventionné par les organismes sociaux
6 avenue des Frères Tardy, 38500 Voiron
Cliquez sur le repère correspondant à votre zone d’affection
Spécialiste de l’appareillage sur-mesure dans les domaines  de la chirurgie-rhumatologie-rééducation
Centre d’Orthopédie Lionel Guillaud, 6 avenue des Frères Tardy, 38500 Voiron
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14
Lionel Guillaud Diplômé d'État Orthésiste Orthopédiste Podologiste Diplôme d'Ostéopathie Énergétique Formation supplémentaire  en ostéopathie crânienne et pédiatrique

Orthèse / Attelle main

Centre d’orthopédie  Lionel Guillaud

Centre d’orthopédie à Voiron

Lionel Guillaud
04 57 20 01 83
Accueil
Orthèse/Attelle main
Orthèse pied / Semelle orhtopédique
Contact/Plan
Partenaires
Une orthèse est un appareillage qui compense une fonction absente ou déficitaire, assiste une structure articulaire ou musculaire, stabilise un segment corporel pendant une phase de réadaptation ou de repos.    Une orthèse peut être statique ou de stabilisation, par exemple en fixant un poignet pour permettre le mouvement des doigts. Elle peut également être articulée pour suppléer un mouvement absent ou déficitaire (comme l'orthèse dite "araignée" pour remplacer l'extension des doigts paralysés).    L'orthèse permet d'obtenir un effet thérapeutique par un mode d'action mécanique.   Les attelles sont des moyens de contention destinés à maintenir ou soutenir une partie d'un membre. Une attelle en général n'est pas circulaire (tout autour du membre) par opposition au plâtre qui, lui, l’est. Les bandes plâtrées sont souvent remplacées maintenant par des bandes de résine qui polymérisent avec l'humidité de l'air, ou des plastiques thermoformables. L'orthèse est un outil mécanique, souvent conçu et construit sur mesure par un orthopédiste-orthésiste, de forme anatomique individualisée, ayant pour but d'appliquer une force opposée aux forces néfastes ou indésirables.   La prise en charge par la Sécurité Sociale d'une orthèse sur mesure, au contraire d'une orthèse courante, doit faire l'objet d'une demande spécifique justifiée ( membre de dimensions hors-normes, ou malformation) et d'une ordonnance médicale qui en précise la nécessité.   Les orthèses peuvent avoir différents pouvoirs d'action :  Immobilisation de repos  - Interdiction de mobilisation, lorsque la mobilisation est douloureuse ou l'immobilisation nécessaire (exemple : le syndrome du canal carpien peut nécessiter le port d'orthèses durant la nuit) - Mobilisation statique qui consiste à placer le membre dans une position qu'il ne sait pas prendre et l'y garder afin de prévenir ou corriger des déformations - Mobilisation dynamique qui place le membre dans une position qu'il ne sait pas prendre mais en lui laissant la possibilité de réaliser le mouvement opposé ( l'orthèse pour paralysie du nerf radial positionne le poignet et les doigts en extension car il y a une perte des extenseurs de poignet, la flexion des doigts reste néanmoins possible, l'orthèse ramènera ensuite les doigts en extension grâce à des ressorts) - Restriction : soit de mobilité, ce qui évite une hyper-mobilité (ex. hyperextension de phalange), soit de plan, pour limiter les axes de l'articulation et empêcher une mobilité anormale - Compression qui empêche l'épaississement des cicatrices et force le réalignement des fibroblastes ; - Fonctionnalité en bloquant l'articulation proximale pour permettre la mobilisation de l'articulation distale.   Une orthèse peut s’utiliser aussi dans un rôle de protection ; par exemple pour les fractures des métacarpiens après un retrait de plâtre lorsqu’un support est encore nécessaire.    Les orthèses peuvent être cylindriques, dorsales, palmaires, latérales ou à levier. Sauf quand il s'agit de plâtre, elles sont généralement conçues pour être amovibles et réglables.
04 57 20 01 83
Sur rendez-vous uniquement

Orthèse / Attelle main

Une orthèse est un appareillage qui compense une fonction absente ou déficitaire, assiste une structure articulaire ou musculaire, stabilise un segment corporel pendant une phase de réadaptation ou de repos.    Une orthèse peut être statique ou de stabilisation, par exemple en fixant un poignet pour permettre le mouvement des doigts. Elle peut également être articulée pour suppléer un mouvement absent ou déficitaire (comme l'orthèse dite "araignée" pour remplacer l'extension des doigts paralysés).    L'orthèse permet d'obtenir un effet thérapeutique par un mode d'action mécanique.   Les attelles sont des moyens de contention destinés à maintenir ou soutenir une partie d'un membre. Une attelle en général n'est pas circulaire (tout autour du membre) par opposition au plâtre qui, lui, l’est. Les bandes plâtrées sont souvent remplacées maintenant par des bandes de résine qui polymérisent avec l'humidité de l'air, ou des plastiques thermoformables. L'orthèse est un outil mécanique, souvent conçu et construit sur mesure par un orthopédiste-orthésiste, de forme anatomique individualisée, ayant pour but d'appliquer une force opposée aux forces néfastes ou indésirables.   La prise en charge par la Sécurité Sociale d'une orthèse sur mesure, au contraire d'une orthèse courante, doit faire l'objet d'une demande spécifique justifiée ( membre de dimensions hors-normes, ou malformation) et d'une ordonnance médicale qui en précise la nécessité.   Les orthèses peuvent avoir différents pouvoirs d'action :  Immobilisation de repos  - Interdiction de mobilisation, lorsque la mobilisation est douloureuse ou l'immobilisation nécessaire (exemple : le syndrome du canal carpien peut nécessiter le port d'orthèses durant la nuit) - Mobilisation statique qui consiste à placer le membre dans une position qu'il ne sait pas prendre et l'y garder afin de prévenir ou corriger des déformations - Mobilisation dynamique qui place le membre dans une position qu'il ne sait pas prendre mais en lui laissant la possibilité de réaliser le mouvement opposé ( l'orthèse pour paralysie du nerf radial positionne le poignet et les doigts en extension car il y a une perte des extenseurs de poignet, la flexion des doigts reste néanmoins possible, l'orthèse ramènera ensuite les doigts en extension grâce à des ressorts) - Restriction : soit de mobilité, ce qui évite une hyper- mobilité (ex. hyperextension de phalange), soit de plan, pour limiter les axes de l'articulation et empêcher une mobilité anormale - Compression qui empêche l'épaississement des cicatrices et force le réalignement des fibroblastes ; - Fonctionnalité en bloquant l'articulation proximale pour permettre la mobilisation de l'articulation distale.   Une orthèse peut s’utiliser aussi dans un rôle de protection ; par exemple pour les fractures des métacarpiens après un retrait de plâtre lorsqu’un support est encore nécessaire.    Les orthèses peuvent être cylindriques, dorsales, palmaires, latérales ou à levier. Sauf quand il s'agit de plâtre, elles sont généralement conçues pour être amovibles et réglables.
Spécialiste de l’appareillage sur-mesure dans les domaines  de la chirurgie-rhumatologie-rééducation
Cliquez sur le repère correspondant à votre zone d’affection
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14
Tél. : 04 57 20 01 83
Sur rendez-vous uniquement
Centre d’orthopédie  Lionel Guillaud
Centre d’Orthopédie Lionel Guillaud 6 avenue des Frères Tardy, 38500 Voiron
04 57 20 01 83